En partenariat avec l’agence Plateforme, Ludovic Deblois réalise des conférences au sein des entreprises, des associations, des institutions publiques ou des universités. Basés sur ses expériences, ses rencontres et ses recherches, les  conférences abordent les thèmes de l’autonomie, de l’entrepreneuriat et de l’innovation.

L’autonomie au cœur des transformations

Face aux défis majeurs que sont la pénurie des ressources, les risques climatiques, la dégradation de la biodiversité ou les épidémies, il nous revient d’interroger notre capacité d’autonomie, c’est-à-dire notre aptitude à connaître nos liens vitaux de dépendances et à maîtriser nos contraintes. En mettant systématiquement l’humain et la planète au cœur de l’économie.

Pour se mouvoir dans un monde incertain, l’autonomie de nos organisations, plus conscientes de leur fragilité ou de leurs forces, devient indispensable alors qu’elles se meuvent bien souvent selon les seuls courants du marché. De nouveaux indicateurs, des modèles économiques différents, une gestion financière écologique et des innovations devront être intégrées dans la stratégie de nos entreprises pour se frayer un chemin serein dans cet avenir incertain.

D’exploitants de la nature, nous allons devenir des réparateurs, des générateurs de biodiversité. Mais au-delà de ces évolutions systémiques, nous pouvons profiter des défis contemporains pour mener des projets enthousiasmants dans lesquels la question de l’autonomie s’inviterait à tous les niveaux.

L’amélioration de notre résilience, facteur clé de rebond, passe notamment par notre agilité à nous remettre en cause et à imaginer de nouvelles voies. En ce sens, les organisations trop verticalisées montrent leurs faiblesses, trop rigides et souvent trop opaques. Alors qu’elles représentent la généralité aujourd’hui, elles peuvent devenir une exception demain, un mode dégradé et consenti pour faire face à une urgence par exemple. Si elle veut survivre, l’entreprise du XXIème siècle imaginera des structures plus transversales basées sur l’autonomie des individus. C’est en misant sur l’intelligence de ses équipes qu’elle arrivera à relever ses challenges.

Et cette transition s’imposera à tous. Les nouvelles générations, ainsi qu’une majeure partie de la population, l’exigent. Les demandes d’une plus forte démocratie citoyenne et participative, ou la croissance du nombre de « slashers » illustre ce besoin. Alors comment construire cette plus grande autonomie pour qu’elle s’inscrive dans un projet collectif fortement fédératrice?

 

Mode Opératoire

Ludovic Deblois, qui dispose d’un parcours au sein d’entreprises industrielles, aux contacts de gouvernements et d’organisations mondiales et à l’origine d’une start-up technologique, développe la notion d’autonomie qui touche à la fois à la construction des individus et du respect de l’autre, tout en permettant l’émergence d’un collectif solide, imaginatif et visionnaire. Au travers d’exemples concrets, il décrit la façon dont l’autonomie peut métamorphoser les organisations et les équipes qui la compose tout en offrant un horizon attractif pour les nouveaux talents, en quête de sens et de valeurs fortes.

L’aventure entrepreneuriale

En 2008, après huit années au sein d’entreprises industrielles et technologiques, Ludovic Deblois a décidé de créer sa société dans le secteur des énergies renouvelable. Il le désirait profondément depuis la fin de ses études mais, la peur au ventre, il n’avait pas réussi à franchir le pas. En 2007, un ami lui propose d’aller faire un saut en chute libre alors qu’il est fortement sensible au vertige. Il se laisse porter par un brin de folie et monte dans l’avion. Depuis ce jour, sa vie s’est transformée. Il ne craint plus de tenter des pas vers l’inconnu. C’est ainsi que l’aventure  a démarré.

Quelques années plus tard, après avoir levé des fonds significatifs, la start-up qu’il a fondé, à l’origine du premier verre photovoltaïque transparent et de nombreux brevets sur cette technologie, remporte des prix internationaux et intéresse des entreprises de renommée mondiale. Mais le chemin ne fut pas sans embûches. Doutes, échecs et tensions ont parsemé son parcours et celui de l’équipe. Alors comment gérer ces incertitudes ? Comment faire face à un monde économique agressif ? Quels ressorts pour développer une technologie de rupture et la protéger ? Comment tomber puis se relever ? Les ressorts ne manquent pas mais quels sont-ils ?

En 2019, après plusieurs péripéties, il doit déposer le bilan de la société et une partie des actifs de l’entreprise est acquise par le groupe Garmin qui lance, six mois plus tard, des premiers produits intégrant la technologie. Dix années consacrées à ce projet, semaine et week-end, mu par l’envie de participer à la transition écologique, semble s’effondrer devant lui. Au Tribunal de Commerce, un habitué lui dit de se méfier des 3D : Dépôt de bilan, Divorce et Dépression. Existe-t-il des clés pour éviter ces trois 3D qui touchent une majorité des entrepreneurs ? Que disent-ils de nos entreprises et de notre temps ?

Au cours de cette conférence, il évoque les dispositions humaines et organisationnelles pour faire face aux incertitudes et aux échecs, au travers d’exemples concrets vécus dans mon entreprise et ma vie. Il relate aussi comment l’échec peut être créateur, inspirant, initiateurs de rebonds. Face à l’impermanence des évènements et des situations, il illustre comment l’engagement nécessaire pour un projet se mêle aussi avec un détachement qui permet la prise de recul et l’écoute de l’intuition et de l’imprévisible. Souvent, c’est en ayant le moins à perdre, que l’on reçoit le plus…

Thèmes abordées

  • l’aventure entrepreneuriale
  • le goût du vide et du risque (particulièrement en période d’incertitudes)
  • apprendre à chuter
  • apprendre des chutes
  • la résilience

L’innovation, une énergie créatrice

Plus que jamais, les entreprises et les organisations auront besoin d’innover pour accroitre leur résilience et se mouvoir dans un monde incertain. La crise du COVID-19 en témoigne. Le dérèglement climatique nous y invite. Alors comment développer une culture d’innovation ? Comment emmener une équipe sur des chemins de traverse ? Comment faire face à un monde économique parfois agressif et ultra-compétitif ?

Après avoir piloté pendant dix années une entreprise technologique, à la pointe de la recherche dans les énergies renouvelables, Ludovic Deblois évoque dans cette conférence les ressorts qu’il a utilisé pour favoriser l’innovation à tous les niveau, avec la participation de tous. De la propriété intellectuelle, aux modèles économiques, à la création d’écosystèmes, il relate son expérience et les facteurs qui ont fait la réussite de son équipe et de la technologie.

Créer à partir de rien. Observer. Coopérer. Réparer. L’innovation sera abordée de manière ouverte, s’appuyant sur des prises de risques, des collaborations, de la transversalité, de l’autonomie des employés, de la transparence. L’innovation ne peut être envisagée sans transformer les organisations. Plus qu’une culture, c’est un état d’esprit, une énergie créatrice partagée par tous.

Restons connectés

Pas de spam, promis.

fr_FR
fr_FR